INFA Formation professionnelle, formation en alternance, formations en apprentissage, formation continue, VAE, orientation, accompagnement



AMBULANCIER

LE METIER

Cet auxiliaire de soin n'est pas seulement un conducteur prudent et rapide ! En contact permanent avec les malades, blessées ou handicapées, il doit se montrer disponible, calme, patient et à l’écoute. C’est lui qui a la charge d’installer les personne dans des conditions de confort et de sécurité optimales. Lors du trajet, l’ambulancier assure la surveillance de l’état de santé du patient et des dispositifs médicaux. Il est chargé du recueil et de la transmission des informations et des documents nécessaires à la continuité des soins. Il peut donc être amené à effectuer des gestes de premier secours. Il travaille avec les équipes médicales et paramédicales, les services administratifs ainsi que les régulateurs ambulanciers du SAMU.

Il existe deux à trois catégories de personnels : le second membre de l’équipage de l’ambulance, il est titulaire depuis au moins deux ans du permis de conduire validé pour la conduite ambulance. Le conducteur ambulancier titulaire du Brevet national de secourisme (BNS), du Brevet national des premiers secours (BNPS) ou de l’Attestation de formation aux premiers secours (AFPS). Il peut conduire le VSL ou être le second membre de l’équipage d’une ambulance. Le conducteur ambulancier, titulaire du Certificat de Capacité d’ambulancier (CCA). Il est obligatoirement présent dans l’équipage de l’ambulance et peut conduire le VSL.


PERSPECTIVES D'AVENIR

Dans le secteur libéral, après quelques années d’exercice, le conducteur ambulancier peut devenir régulateur. Sa fonction consistera à recevoir les appels, coordonner les demandes et établir le planning des courses.

Dans la fonction publique hospitalière, le recrutement des conducteurs ambulanciers s’effectue directement par les établissement de santé, sur la base d’un concours sur titres. La carrière de ces personnels se déroule dans un corps classé en catégorie C constitué en 3 grades (conducteurs ambulanciers de 2ème catégorie,1ère catégorie et hors catégorie). La promotion des agents à l’intérieur du corps est réalisée en fonction de critères d’ancienneté et appréciation de la valeur professionnelle des agents.

L’accès à la 1ère catégorie est ouvert aux conducteurs ambulanciers de 2nde catégorie qui doivent avoir atteint le 5ème échelon de leur grade. Les conducteurs ambulanciers de 1ère catégorie peuvent être promus au grade de conducteur ambulancier hors catégorie s’il justifient d’au moins deux ans d’ancienneté dans le 9ème échelon de leur grade. La promotion dans ce 3ème grade s’effectue dans la limite de 10 % de l’effectif total du corps de l’établissement. Lorsque ce pourcentage n’est pas applicable, une nomination peut être prononcée s’il n’existe aucun titulaire de ce grade dans l’établissement.

REMUNERATION

De 1295.20 € en début de carrière à 1724.29 € en fin de carrière.

FORMATIONS

Le Certificat de capacité d’ambulancier est délivré après une formation obligatoire de trois mois, délivrée dans des centres agréés par le Préfet de région.

recherche-formation < < Retour recherche-formation
Rechercher les formations
ou prestations
Secteur :
Transports

Témoignages

Vous avez suivi une formation professionnelle à l'INFA,  votre témoignage nous intéresse . Si vous souhaitez voir votre expérience publiée sur notre site, contactez nous !
info@infa-formation.com  

Les partenaires

L'INFA travaille depuis toujours avec un vaste réseau : entreprises, associations, institutions, organismes de formation, ils partagent avec l'Institut les mêmes valeurs. Ils sont nos partenaires.

 

Notre engagement qualité

L’INFA depuis sa création s’est toujours engagé à fournir des prestations de qualité au bénéfice de ses stagiaires. Cet engagement est aujourd'hui certifié par le label ISO 9001.

Lire la suite >>