L’union fait la force et nos stagiaires l’ont prouvé en période de crise

Soucieux d’apporter leur soutien et leur contribution afin d’alléger le poids du personnel soignant en cette période de crise sanitaire mondiale, nos stagiaires ont souhaité se mobiliser et nous voulons, au travers de cet article, les en remercier.

L’INFA se mobilise pour ses stagiaires volontaires

Parce que la pandémie actuelle est l’affaire de tous, dès l’annonce du confinement, l’INFA a favorisé la mise en relation entre les structures ayant des besoins de renfort et l’ensemble de ses stagiaires qui n’étaient pas déjà en stage ou en alternance.

Si à l’INFA, nous avons toujours mis en exergue le “vivre ensemble” lors de nos formations, nous avons été heureux de découvrir que 60% des 496 stagiaires des formations  sanitaires, sociales et de l’animation, accompagnés par l’ensemble des équipes pédagogiques, avaient à cœur de mettre à profit leurs compétences pour rejoindre la lutte contre l’épidémie.

Ils ne sont pas les seuls à s’être mobilisés et à avoir manifesté ce souhait. Formateurs et étudiants en cuisine se sont également levés en soutien à cette cause. Ainsi, chacun en fonction de ses spécialités, a apporté sa contribution en rejoignant  la chaîne de solidarité créée depuis le début des événements.

Pour les accompagner lors de leur intégration au sein des équipes médicales, paramédicales, et techniques des structures en tension, nos équipes pédagogiques ont mis en place un parcours de sensibilisation obligatoire comprenant des tutoriels de prévention sur les gestes et postures à adopter face à cette pandémie avant leur entrée dans les structures.

Conscients des conditions dans lesquelles les stagiaires seraient amenés à évoluer en cette période de crise et face au débordement des capacités du système de soins et d’accompagnement avéré, l’INFA a voulu apporter son soutien aux stagiaires et a mis en place un n° vert, ainsi qu’une cellule d’écoute, disponible 7/7 jours de 8h à 22h. Nous étions à leurs côtés pour les écouter et  répondre à leurs interrogations.

 

Les stagiaires du secteur sanitaire et  médico-social en renfort

Faisant partie du milieu d’activité en première ligne de cette lutte, les stagiaires du secteur sanitaire et médico-social ont rapidement apporté leur soutien et ont été déployés selon leur spécialisation dans des hôpitaux, établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), centre d'hébergement d'urgence (CHU), mais aussi maisons d'enfants à caractère social (MECS), foyers et instituts médico-éducatifs (IME) ou encore dans des établissements d’accueil jeunes enfants telles que les crèches.

Ce sont donc plus de 100 stagiaires en formation d’Aide Soignant.e, Auxiliaire de PuéricultureAccompagnant.trice Éducatif et Social, Éducateur.trice de Jeunes Enfants et de Moniteur.trice Éducateur.trice qui se sont mobilisés jour et nuit, pour renforcer les équipes soignantes qui étaient en réelle pénurie de personnel. Ils ont également été aux côtés des patients souffrant de solitude, en raison de l’absence de visites de leurs proches en période de confinement.

Devant à la fois poursuivre leur formation et préparer leur diplôme, ils su se mobiliser ensemble et leur présence, auprès de leurs pairs, a assurément fait la différence lors de ce combat sanitaire mondiale. L’INFA tient à remercier tous les stagiaires des formations sanitaires, sociales, animation et gérontologie pour leur implication et leur mobilisation tout au long de la crise sanitaire.

Parmi eux, on peut nommer Luna, en deuxième année à l’INFA Nogent pour devenir Éducatrice spécialisée. Elle, qui était en stage dans un centre d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues, s’est vue confinée pendant deux semaines avant de choisir de réintégrer sa structure, qui manquait de personnels, pour un CDD de 3 semaines.

Depuis, les salariés confinés sont revenus et cette dernière a pu reprendre son stage. Elle affirme avoir eu un sentiment d’autonomie et responsabilité pendant ses quelques semaines en tant que salariée à part entière : un sentiment qu’elle a apprécié.

Nous pouvons également citer Ronaldo, jeune stagiaire AES de l'INFA d’Aurillac, en alternance à la résidence La Louvière. Ce dernier a pris l’initiative de prendre régulièrement sa guitare afin de réaliser de mini-concerts à l’intention des patients, tout en respectant les distances de sécurité. Filmé par ses collègues, ceci n’est pas passé inaperçu sur les réseaux sociaux puisqu’il fait rapidement le buzz en interprétant “les yeux de la mama" de Kendji. Cette belle attention nous rappelle les valeurs des accompagnants sociaux, et de tout le corps médical, qui ont pour but premier le bien-être de leurs patients.

Nous sommes fiers de vous compter parmi la famille INFA et nous espérons que vous continuerez à transmettre les valeurs de solidarité que vous avez su mettre en valeur depuis le début de cette crise sanitaire. Merci à vous ❤


Nous sommes là pour vous accompagner

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 08h30 à 17h30 au 09 70 19 24 10 (service et appel gratuits). N'hésitez pas à nous contacter.