L’hôtellerie et la restauration, une filière offrant mille et une opportunités !

Dans l’hôtellerie et la restauration, en France notamment et aussi à l’étranger, les perspectives d’emploi sont nombreuses et variées.

En effet, c’est un secteur très dynamique, en développement constant et qui recrute régulièrement, tant en basse qu’en haute saison. Dans l’Hexagone, nous possédons un riche patrimoine – historique, culturel, naturel, etc. – qui attire chaque année des touristes venant des quatre coins du pays et du monde. Pour les accueillir dignement et leur fournir des prestations à la hauteur de leurs attentes et de leurs exigences, les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration ont besoin de personnes compétentes, sérieuses, qualifiées et motivées. C’est pourquoi, à l’INFA, nous vous proposons des formations de qualité dans cette filière où les débouchés sont nombreux. Ainsi, vous pouvez acquérir le savoir-faire nécessaire pour trouver un emploi en cuisine, en hébergement ou au service et aux arts de la table. De même, dans ce domaine d’activité, en se formant ou avec de l’expérience, il est possible d’évoluer, de construire son parcours professionnel et d’avoir une carrière enrichissante.

Présentation de ce secteur d’activité

La filière de l’hôtellerie et de la restauration est réputée pour son dynamisme. Souvent, on entend ou on lit qu’elle ne connaît pas la crise (malgré quelques remous en 2008). Et pour comprendre sa vigueur, il suffit de citer quelques chiffres :

  • la France occupe la 1ère place dans la liste des destinations touristiques mondiales ;
  • ce secteur est le 6ème employeur français ;
  • chaque année, environ 300 000 emplois saisonniers sont recrutés ;
  • en 2018, l’hôtellerie représentait 8% du PIB français ;
  • 200 000 entreprises travaillent dans ce domaine d’activité ;
  • fin décembre 2017, cette filière employait près d’1 million de personnes.

A noter également que 37% des salariés des hôtels, cafés, restaurants, ont moins de 30 ans et chaque année, plus de 43 000 jeunes sont formés en apprentissage.

Mais, malgré sa bonne santé et ses bons chiffres, la filière de l’hôtellerie et de la restauration rencontre des difficultés à recruter. Or, elle offre une diversité d’activités, de métiers et de nombreux débouchés. En effet, les établissements sont très variés, allant de la cuisine collective au restaurant gastronomique, traditionnel ou familial, en passant par les cafés, les brasseries, les palaces, les hôtels de charme, étoilés et les chaînes. Il y en a donc pour tous les goûts et tous les profils. Et l’on en trouve partout en France, aussi bien en bord de mer qu’en ville, à la montagne qu’à la campagne, au Sud qu’au Nord. Cela augmente les opportunités de carrière sur le territoire … sans compter les établissements recrutant du personnel dans les autres pays. 

De même, dans l’hôtellerie et la restauration, les perspectives d’évolution sont nombreuses. Il est possible d’évoluer au fil du temps grâce à l’expérience et/ou en suivant des formations. De commis de cuisine, on peut passer à un poste de manager par exemple. Ou commencer tout en bas de l’échelle et en milieu ou fin de carrière, accéder à un poste de direction ou ouvrir son propre établissement.

Les différents métiers dans cette filière

Ce secteur d’activité regroupe de nombreux emplois, que l’on peut décomposer en 3 catégories principales : les métiers de la cuisine, ceux de l’hébergement et ceux du service et des arts de la table.

La cuisine

Dans la restauration, il existe divers postes en lien avec la cuisine, où il s’agit aussi bien de préparer des mets sucrés et salés ou de participer à leur élaboration, que d’imaginer de nouvelles recettes de s’occuper de l’entretien de la cuisine. Parmi eux, citons les commis, les chefs de partie, les cuisiniers, les seconds, les pâtissiers, les traiteurs, les chefs d’équipe, les crêpiers ou encore, les diététiciens. En fonction du métier, le niveau de formation varie : CAP, bac, BTS par exemple.

L’hébergement

Dans l’hôtellerie, on retrouve aussi des postes liés à l’hébergement : employé.e d’étages, réceptionniste, gouvernant.e, manager, maître.esse d’hôtel, directeur.trice, concierge, femme/valet de chambre, agent de réservation, yield manager, etc. Cela concerne donc l’accueil, le confort et la propreté des lieux, la qualité des prestations fournies aux clients, la vente de nuitées, le développement de nouvelles offres et l’entretien des chambres. Et là aussi, le niveau de responsabilités et celui de formation diffèrent selon les métiers.

Le service et les arts de la table

Autre catégorie recrutant régulièrement dans ce secteur d’activité : le service et les arts de la table. Serveur.euse, sommelier.ère, barman, responsable de salle, chef.fe de rang … les postes recherchés sont également très divers, bien qu’ils soient parfois méconnus. Et à la différence de ceux de la cuisine et de l’hébergement, ils s’exercent en contact direct avec la clientèle. Ici, il faut mettre en avant l’image de marque d’un établissement, assurer un service à la hauteur de son standing, soigner la décoration et l’aménagement d’une salle, d’un restaurant.

Pour en savoir plus et découvrir les formations proposées par la Fondation INFA dans l’hôtellerie et la restauration, nous vous invitons à nous contacter.

Image placeholder

Trouvez votre formation

Découvrez toutes nos formations Hôtellerie Restauration depuis notre catalogue et filtrez par métier, localisation ou dispositif.

Toutes les formations Hôtellerie Restauration
Ensemble, construisons un progrès social durable, une société plus solidaire.

L’INFA est la première Fondation reconnue d'utilité publique entièrement dédiée à la formation professionnelle.