Le social, la santé et l’animation, un secteur d’activité en plein essor

Parmi les filières-métiers de l’INFA, on retrouve le social, la santé et l’animation. 

 

De même, ce domaine s’adapte aux évolutions en intégrant des outils et techniques basés sur les nouvelles technologies (le numérique par exemple). Il s’avère donc très dynamique et surtout, il offre de belles perspectives d’emploi. Ces dernières années, ses besoins en recrutement ont augmenté et sont constants, or la demande ne suit pas toujours. C’est pourquoi, à l’INFA, nous vous proposons des formations diplômantes et qualifiantes permettant d’accéder aux métiers du social, de la santé et de l’animation. Ces dernières répondent aux attentes des professionnels recruteurs que sont, par exemple, les collectivités locales, les établissements et services sociaux éducatifs et culturels, les maisons de quartier et les associations. Ainsi, quels que soient votre niveau d’études et votre profil, vous pouvez vous former afin de trouver un emploi durable dans cette filière.

Présentation de cette filière très variée

Dans le secteur du social, de la santé et de l’animation, vous pouvez travailler avec des enfants, des personnes âgées, dépendantes, en situation de handicap, malades ou rencontrant des difficultés. Les besoins sont importants en matière de services à la personne, dans le public, le privé et dans le milieu associatif. Cela offre donc diverses opportunités professionnelles. 

Ces métiers, qui associent souvent aide et accompagnement, s’exercent en ville ou à la campagne, à domicile ou dans des structures. Et surtout, ils sont aujourd’hui incontournables et le seront encore d’ici les prochaines années. Concrètement, en chiffres, cela se traduit par :

  • 1,2 million de personnes âgées et handicapées accompagnées dans leur parcours de soins et de vie ;
  • 77 000 projets d’embauche dans l’animation socioculturelle en 2016 ;
  • + de 40% d’emplois créés dans le secteur de l’action sociale entre 2005 et 2017 ;
  • l’âge moyen des salariés de cette filière est de 41,9 ans avec une majorité de femmes (plus de 70% !) ;
  • entre 2010 et 2016, 1 360 000 personnes exerçaient un métier de l’action sociale en France dont 43% dans le privé (associatif inclus), 40% auprès d’employeurs particuliers et 17% dans le public.

 

Et dans cette filière d’avenir, les débouchés sont nombreux. Après avoir suivi une formation, vous pouvez exercer un métier dans l’animation (socio-éducative et culturelle, éducative et sportive par exemple), dans la petite enfance, dans le grand âge, dans l’aide à la personne, dans la protection de la personne mais aussi, dans l’éducation spécialisée. 
De même, à l’INFA, nous proposons des formations pour tous les niveaux : CAP, BTS, licence, bac, master, etc. Ces dernières vous permettent d’accéder à un emploi et aussi, d’évoluer. C’est également l’un des points forts du secteur du social, de la santé et de l’animation : il présente des perspectives d’évolution. En vous formant et grâce à votre expérience, vous pouvez évoluer au cours de votre carrière, en ayant plus de responsabilités par exemple, ou en manageant des équipes, en travaillant à votre compte ou en créant votre entreprise de services. Et d’ici les prochaines décennies, il est probable que de nouveaux postes soient créés pour répondre aux nouveaux besoins et politiques, comme la lutte contre l’exclusion.

Les catégories métiers dans le social, la santé et l’animation

Cette filière recouvrant un vaste champ, les métiers disponibles sont assez variés. Ils peuvent être regroupés en 4 grandes catégories : la petite enfance, la personne et la dépendance, l’inclusion et le handicap, l’administratif. En fonction du public, les missions et responsabilités diffèrent. Certains emplois sont plutôt orientés vers le social et la santé, quand d’autres intègrent davantage l’animation. Et pour ces 4 catégories, la Fondation INFA a mis en place, en partenariat avec des acteurs de ce secteur, de nombreuses formations de qualité, correspondant aux besoins des employeurs.

La petite enfance

Dans ce domaine, vous travaillez aux côtés de jeunes enfants, avec des missions en lien avec l’éducation, l’animation et l’éveil, ou plus orientées santé. En fait, votre rôle est de les accompagner dans leur développement et leur éducation. Ainsi, les métiers de la petite enfance nécessitent du calme, de la pédagogie, de la créativité et de l’autorité. Et ils sont assez divers puisque vous être éducacteur.trice de jeunes enfants, animateur.trice socioculturel.le, éducateur.trice spécialisé.e, moniteur.trice éducateur.trice, auxiliaire de puériculture, directeur.trice d’une structure d’accueil (une crèche par exemple) ou encore, assistant.e maternel.le.

La personne et la dépendance

Dans le social, la santé et l’animation, on trouve également de nombreux emplois dédiés à la personne et à la dépendance. Et cela ne concerne pas uniquement les personnes âgées, bien qu’elles soient majoritaires. D’ailleurs, ces métiers ont énormément évolué ces dernières années, notamment en raison du développement du maintien et de l’aide à domicile. Et l’espérance de vie augmentant, les besoins dans ce domaine vont suivre la même logique et croître. Pour faire face à la dépendance, les services à la personne sont indispensables. En suivant l’une de nos formations, vous pouvez accéder à un poste d’assistant.e de vie aux familles, d’assistant.e de vie dépendance, d’aide soignant.e, d’employé.e familial.e, d’auxiliaire de vie sociale ou encore d’assistant.e de soins en gérontologie.

L’inclusion et le handicap

Dans ce secteur d’activité, une catégorie d’emplois se développe considérablement : celle en lien avec l’inclusion et le handicap. L’objectif étant de lutter contre l’exclusion des personnes en situation de handicap, ou rencontrant des difficultés. En tant que professionnel.le de la santé, du social et/ou de l’animation, votre rôle est de les accompagner afin de les aider à s’insérer à l’école et sur le marché du travail entre autres. Cela passe par la mise en place d’activités, une assistance dans certains gestes du quotidien, de l’écoute. Vous devez aussi favoriser l’accès aux activités d’apprentissage, de la vie sociale et relationnelle. Les métiers concernés sont, par exemple, assistant.e de vie aux familles, accompagnant.e éducatif.ive et social.e, éducateur.trice spécialisé.e. 

 

L’administratif

Derniers métiers présents dans cette filière, auxquels vous pouvez vous former à la Fondation INFA : les postes administratifs. Exercés dans des structures, ils impliquent des responsabilités et surtout des tâches administratives. Ainsi, vous êtes moins en contact avec des personnes ayant besoin d’accompagnement, d’aide. En revanche, vous intervenez auprès de vos équipes, des spécialistes du social, de la santé et de l’animation. Vous coordonnez leurs actions, vous développez leurs activités, les services que vous proposez. Vous occupez des fonctions d’encadrement, de direction. Parmi les postes disponibles dans l’administratif, nous pouvons citer celui de responsable de secteur de services à la personne, de directeur.trice d’établissement et de services pour les personnes âgées, ou celui d’assistant.e de service social.
 

Si vous êtes intéressé.e par la filière du social, de la santé et de l’animation, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur ces métiers et nos formations ! 

Image placeholder

Trouvez votre formation

Découvrez toutes nos formations Social Santé Animation depuis notre catalogue et filtrez par métier, localisation ou dispositif.

Toutes les formations Social Santé Animation
Ensemble, construisons un progrès social durable, une société plus solidaire.

L’INFA est la première Fondation reconnue d'utilité publique entièrement dédiée à la formation professionnelle.